En route pour les chutes d’Iguazu…

15h30, heure Argentine, Nous voilà embarqués pour 17 heures de voyage,  dans notre superbe Bus cama (lit) « Crucero del Norte« (croisière du Nord). Bus confortable, sièges inclinables, apéro et sandwich pour patienter avant le repas, une petite coupe de champagne pour terminer…Bon, le repas n’était vraiment pas terrible mais le reste ça allait!!!, en plus les films étaient en espagnol, idéal pour réviser!

Nous débarquons à Puerto Iguazu, petite ville sub-tropicale la plus au Nord du Pays, à l’intersection entre trois pays, le brésil, le Paraguay et bien sûr l’Argentine séparé par le Rio Iguazu.

Nous prenons un bus local pour nous emmener près du camping à 3.5km du terminal. La terre est rouge, la végétation luxuriante, les bâtiments délabrés ou à moitié construits… Une ambiance faisant penser à la Guadeloupe.

Le camping « El Pindo« , vétuste, à l’image du reste de la ville, était….vide. Nous étions les seuls pélerins à vouloir camper!!!

Les chutes d’Iguazu sont partagées entre le Brésil et l’Argentine. Aujourd’hui, c’est au Brésil que nous allons. Passage de frontière oblige,  nous faisons tamponner nos passeports. Ma Dey est toute fière d’avoir un nouveau tampon à coté de celui de l’Argentine sur son passeport tout neuf! 😉

Au brésil (seul pays d’Amérique latine ou on parle portuguais), nous arrivons à Foz da Iguazu. Mission « casa de cambio » pour changer notre argent de pesos argentins en rial brésiliens (1$=2R) pour finalement se rendre compte que nous pouvions payer le parc et le bus brésiliens en pesos argentins!!!!

La vue d’ensemble des chutes, qui se trouvent pour la plupart du côté argentin, est époustouflante. Nous nous sommes approchés de la chute principale nommée « garganta del diablo« . La force dégagée par toute cette eau est gigantesque. Le simple fait de se rapprocher du bas des chutes et nous voilà trempés par l’écume! D’autres ont été plus malin car ils ont acheté des ponchos vendus un peu partout sur le site. Nous avons pu également voir un toucan (malheureusement Dey ne l’a pas vu 😦 ) et un autre animal non identifié?!

Retour en Argentine par le dernier bus, à la tombée de  la nuit et sous un orage tropical. Nous faisons la rencontre de Monica, un dame très gentille qui parlait français et qui nous a bien aidé avec le conducteur de bus. Elle nous a même accompagné jusqu’à notre camping en offrant l’abris sous son parapluie pour Dey et un poncho « Iguazu » pour JC! Merci infiniment Monica.

  • Anecdotes: Le repas du soir fut assez folklorique car JC avait oublié les frontales à Buenos Aires! Bravo JC!
  • Ce soir-là, pendant notre repas à la bougie qui s’éteignait toutes les deux minutes, nous avons fait la connaissance d’Havana, le vieux chat du camping. Nous l’avons baptisé ainsi car il est arrivé au moment où nous mangions une des spécialités argentines, les gâteaux Havana. Ils ne nous a plus quitté quand nous étions au camping.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Publicités

6 réponses à “En route pour les chutes d’Iguazu…

  1. ne serait ce pas un paresseux?(il a même pas le courage de se couper les poils) Super les photos, on s’y croirait presque, il manque juste les » embruns »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s