Géonature

Parc paléontologique “Bryn Gwyn

Administré par la MEF (Musée de Paléontologie Egidio Feruglio)

Traduction et interprétation: JC LEPELTIER

Situé à 8 km à l’Est de Gaiman dans la région du Chubut en Argentine, le parc Bryn Gwyn est un sentier pedestre recoupant différentes formations géologiques depuis -40 millions d’année jusqu’à 100 000 ans.

Ces strates fossilifères affleurèrent par l’action érosive issu du système de drainage de la cordillière des andes depuis 10 000 ans et plus spécifiquement ici du fleuve Chubut.

Les formations recoupées seront décrites dans les articles ci-dessous et se nomment:

Formation Sarmiento: -40 à -18 millions d’années

Formation Gaiman: -18 à -14 millions d’années

Formation Puerto Madryn: -14 à -10 millions d’années

Formation Tehuelche: -100 000 ans

FORMATION de SARMIENTO (-40 millions d’année, -18 millions d’année) 1ère partie

Ses sédiments présentent de grandes épaisseurs de cendres volcaniques aplatis qui formaient une immense plaine avec peu de relief et était traversé sporadiquement par le lit des fleuves. Ce paysage, similaire à la savane africaine, était habité par différents mammifères disparus aujourd’hui et des reptiles. Il est possible d’observer dans la formation

d’abondant terriers d’invertébrés. On a retrouvé à la base de la formation plusieurs paléosols avec des racines, des nodules carbonatés et parmi eux chubutolithes gaimanensis. Ceux sont  des fossiles de nid de guêpe en terre qui habitaient la zone il y a 39 millions d’années.
L’aspect extérieur des nids montrent différents couches de boue que les guêpes utilisaient pour construire les parois.

Vers -25 millions années, des fossiles du second ordre de prédateurs (omnivores et petits carnivores) étaient représentés par des primates ou “singes du nouveau monde”jaunes, qui se nourrissaient de fruit et d’insectes; de marsupials ressemblant à des souris, habitants dans des terriers et s’alimentant d’insectes; de lézards et de serpents qui maintenaient l’équilibre des populations des petits herbivores.

Les grands carnivores de l’époque étaient représentés par des marsupiaux ressemblant à des loups qui occupaient le rôle écologique en amérique du sud jusqu’à être détrôné par les canidés et les félins qui arrivèrent d’amérique du nord il y a 3 millions d’année.

On retrouve d’autres mammifères éteints tels que des ruminants placentaires comme les “lipternos”, exclusifs du Sudamérique, ressemblant au cheval; les “argirolazidos”, marsupiaux éteints similaire aux rats kangourous du sahara, qui habitaient les dunes et s’alimentaient de graminées, comme les édentés tels que les paresseux.

FOSSILES de -25 millions d’années:

Artodictis sinclairi [Marsupialia, Borhyaenidae, Borhyaeninae]. Fossile de marsupial.

Ce marsupial fût un prédateur actif sudaméricain. Il bougeait et chassait probablement en meute. D’autres espèces appartiennent à ce groupe mais aux dimensions beaucoup plus modeste. Cependant certains développèrent des formes gigantesques, tel que Proborhyaena au Paléocène avec un crâne de plus de 40 cm de long ou Thilascomilus au Pliocène qui possédait des canines hypertrophies.

 

 

Osomelero sp [Xenartha, Vermilingua, Myrmecophagidae]

 Cette exemple de “southern Tamandua” est le plus complet connu à ce jour et le plus ancien d’amérique. Quelques caractéristiques de son squelette sont similaires au genre Tamandua, comme le montre ses pattes dont 4 doigts forment la terminaison. Sa queue préhensile et avec ses membres inférieurs, il pouvait se lever facilement et se déplaÇait de branche en branche. Il s’alimentait d’insecte dans les régions côtières chaudes et humides.

 

 

Colpodon sp [Notongula, Toxodonta, Leontiniidae]. Fossile de Notongulés.

Colpodon présente des incisives inférieures morphologiquement peu différenciées au cours des temps géologiques, quoiqu’il presente une petite augmentation de taille au tertiaire comme les Notohippidae. Il ne possédait pas de canines. Ces mammifères herbivores furent autochtones de l’amérique du sud et vivait dans la savane patagonienne il y a 25 millions d’année. Sa taille et dentition sont similaires aux actuels rhinocéros et ils sont considérés comme l’un des groupes de ruminants les plus anciens du monde.

 

 

Proeutatus sp [Dasypodidae, Dasypodinae, Eutatini]. Fossile d’édenté

Ces animaux placentaires originaires d’amérique du sud possèdent une carapace divisé en bandes transversales fixes aux extrémités postérieures et antérieures mais mobiles entre les deux. Ceux sont ces dernières qui lui permettent de s’enrouler en boule. Les plaques de la carapace se caractérisent par un  brusque élargissement distal. Sa dentition était très simple avec 28 dents coniques. Son régime était omnivore (racines, insectes, cadavres, etc…). Ses galeries et ses grottes se trouvèrent également fossilisées.

 

 

FORMATION de GAIMAN: ( -18 à -14 millions d’années)

Cette formation échantillonne une grande transgression marine de l’atlantique jusqu’à la cordillière des Andes, qui se produisit il y a -18 millions d’année à cause de l’élévation du niveau des mers.Cet évènement transforma le paysage patagonien pendant des millions d’années. Dans cette formation, les fossiles sont très abondant. On y retrouve entre autre des types variés de requins, des espèces distinctes de manchots, baleines, dauphins et cachalots. Cette faune vivait dans une mer chaude non affecté par les courants antarctiques puisque le détroit de Drake n’existait pas encore.

FOSSILES de -15 millions d’années:

Paraptenodytes antarcticus [Sphenisciformes, Spheniscidae, Paraptenodytinae]. Fossile de manchot

Paraptenodytes antarcticus est un manchot fossile endémique  de patagonie. Son comportement était similaire à celui des manchots actuels. Ils nichaient déjà sur les côtes marines en faisant leur propre nid ou en utilisant ceux abandonnés par d’autres animaux comme les marsupiaux et les reptiles. Son alimentation était constitué principalement à base de poisson et d’invertébré. Ce manchot est une des espèces de grande taille de la formation de Gaiman, il pouvait peser jusqu’à 9 kg. On ne sait pas si il y a une relation directe avec les espèces vivantes actuelles. Son rôle écologique ne doit pas différer beaucoup de celui des actuels manchots roi et empereur, bien qu’il vivait dans des eaux plus chaudes.

Notocetus Vanbenedeni [Cetacea, Odontoceti, Ziphiidae]. Fossile de dauphin.

Notocetus Vanbenedeni appartient à un groupe de dauphins qui dans le passé occupait une vaste aire de distribution de la Nouvelle Zélande, au nord et Sud de l’Amérique et en Europe. Cette espèce exclusive de Patagonie, appartient à une famille éteinte en relation avec l’actuel “dauphin” du fleuve Ganges ( Platanista gangetica). Il représente l’espèce de cétacé la plus abondante dans la formation de Gaiman, suggérant une grande incidence dans l’écosystème marin et son rôle écologique devait s’apparenter de nos jours à celui des dauphins.

 

 

Aglaocetus moreni [Cetacea, Mysticeti, Cetotheriidae]. Fossile de baleine.

Aglaocetus moreni appartient à une famille éteinte du groupe des cétacés à fanons (misticetos), comme le sont les baleines franches et les baleines bleues. Elle est exclusive du sudamérique austral, bien qu’il existe des espèces très similaires en Amérique du nord et en Nouvelle Zélande. Elle pouvait mesurer 10m de long, avec un crâne allongé et une tête plate et large comme celle des baleines bleues. Elle accomplissait un rôle écologique similaire à ceux des cétacés à fanons actuels, s’alimentant de petits poissons et de zooplancton.

 

 

Prosqualodon australis [Cetacea, Odontoceti, Squalodontidae]. Fossile de dauphin.

Prosqualodon australis appartient à une famille qui se caractérise par des fosses nasales atrophiés et très courts. Elle possède 56 dents semblables comme ses congénères mais ses incisives et canines sont coniques dont l’extrèmité antérieure n’a qu’une seule racine alors que les molariformes ont 2 ou 3 racines. La couronne de dent est comprimé latéralement sur les bords antérieurs et postérieurs de la mâchoire. Le squelette post-crânien est très peu connu. Prosqualodon australis a été trouvé dans le miocène inférieur en Patagonie et en Nouvelle Zélande. C’est l’un de ceux du genre le moins connu. Son rôle écologique devait être similaire à celui des orques d’aujourd’hui, s’alimentant de poissons, manchots et aussi d’autres dauphins.

Traces fossiles marines.

Les grands tubes horizontaux et verticaux qui forment un réseau complexe, furent construites par des crustacés similaires aux langoustines, qui vivaient à l’intérieur de ces excavations entre les zones côtières et la pleine mer. Le nom de ces traces fossiles, Ophiomorpha nodosa, provient de l’aspect de bulbe typique que présentent les parois formé par l’accumulation de couches coniques placées une par une par les crustacés pour renforcer leur demeure.

 

 

 

FORMATION de PUERTO MADRYN: -14 à -10 millions d’années

Ses sédiments indiquent que la mer couvrait la majeure partie de la Patagonie et était en recul. C’est commun de retrouver des dépôts formés par les tempêtes qui accumulaient les restes de fossiles d’huitres, de crabe et de gastéropodes. Ces derniers indiquaient que la température de l’eau était nettement plus chaudes. Les requins étaient très abondants, certains mesurant 15m de long. Les manchots, uniques représentants de cette époque dans le monde, étaient aussi commun dans cette formation.

FORMATION de TEHUELCHE: -100 000 ans

C’est une formation sédimentaire qui s’étend sur une grande partie du territoire patagonien. Ces galets sont de composition volcanique et leur origine serait attribué à l’action des fleuves bien que on ne puisse pas écarter l’hypothèse d’une intervention glaciaire. Les galets de Tehuelches me présentent pas de restes fossiles et son ancienneté remonte à quelques 100 000 ans. Cela correspond à la dernière partie du Quaternaire.

Publicités

6 réponses à “Géonature

  1. I simply want to say I am very new to blogging and really loved your blog site. Probably I’m want to bookmark your blog post . You actually come with impressive article content. Cheers for sharing with us your web-site.

  2. Wonderful web site! I truly enjoy the way it is attractive to look at and the details is clearly written. I’m asking exactly how I will be notified any time a completely new posting is made?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s